Bordeaux A Du Talent

Edition du 27/10/2020
 

VIGNOBLES THIERRY YUNG

Qualité

Château HAUT-CALENS


Les premières recherches du Château HAUT-CALENS remontent au XVIIe siècle. En 1979, le propriétaire de l’époque recevait une médaille d’or. Depuis, bien des choses se sont passées. Aujourd’hui Thierry Yung reprend la suite de la propriété viticole qui se compose des appellations Graves et Bordeaux Supérieur. Avec principalement des cépages rouges sélectionnés Merlot et Cabernet-Sauvignon. La vinification est élaborée en cuves inox sous contrôle des températures durant 3 à 4 semaines avec des remontages quotidiens, ce qui permet de produire un vin aux tanins mûrs, concentré, gras, d’excellente garde et bénéficiant d’un excellent rapport qualité-prix. Le Château Haut-Calens est un vin classique, corsé, de belle robe soutenue, ample et souple, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs. La Cuvée Prestige, issue de parcelles sélectives, élevée en fûts de chêne pendant 12 mois, vient renforcer la notoriété du Château Haut-Calens.

   

VIGNOBLES THIERRY YUNG

Thierry Yung
10, allée des Aulnes
33640 Beautiran
Téléphone : 05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79

Email : vignobles.tyung@orange.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de ROQUEBRUNE


Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons 10,5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.” Cette année Florent Guinjard propose “à la vente ses Lalande-de-Pomerol 2014, 2015 et 2016. Les vendanges 2019 se sont bien déroulées, malgré un épisode de sécheresse qui nous a fait perdre 7 hectolitres à l’hectare, bien sûr à cause des séquences de beau temps, la gestion des mauvaises herbes a été compliquée car elles se sont développées, mais en contre partie, nous avons utilisé moins de traitements que d’habitude. Le millésime 2019 a une intensité aromatique exceptionnelle et des degrés élevés. Ce sera un grand vin de garde supérieur au 2018.” Franchement, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016 est vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution.  Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :06 62 15 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

Château LAFLEUR du ROY


Un domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d’environ 40 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation. Grâce à son travail et celui de son équipe, il place ses vins au tout premier plan de leur appellation respective : Château Lafleur du Roy à Pomerol, Château Bossuet en Bordeaux Supérieur, Château La Vallière à Lalande-de-Pomerol et Château Pâquerette en Bordeaux Blanc Sec. Toujours très savoureux, son Pomerol 2016, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Très joli 2015, avec des arômes de fruits noirs et d’épices, c’est un vin aux tanins veloutés de bouche ample et parfumée, tout en finale, généreux et persistant, de jolie structure.  Le 2014 est de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense en bouche, et commence à s’apprécier aujourd’hui, par exemple, avec une côte de veau aux morilles ou des rognons de veau grillés. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE


Voici le “fief” de la famille Berrouet (voir Petrus).  Jeff Berrouet nous précise que “2019 a été une vendange un peu particulière, assez animée parce que nous avons dû vendanger sur deux sites, en effet, nous venons de reprendre une propriété sur Montagne Saint-Émilion, Château Bonneau et Château Lyon la Fleur à Saint-Émilion. L’été a été chaud et surtout très sec, heureusement nous avons des terroirs plutôt tardifs à Montagne Saint-Émilion. La pluie a été la bienvenue fin Septembre, cela a permis de rééquilibrer le millésime. Les vins sont très aromatiques, le rendement est assez faible, les vins sont concentrés avec un bel équilibre. Je ne vais pas trop boiser les vins à l’élevage pour préserver les arômes qui sont très intéressants. A la vente, nous proposons les 2015, 2016, et 2017. En 2017, peu de récolte à cause du gel, nous avons décidé de ne mettre en bouteilles que les parcelles préservées. Cela représente 1/3 de la récolte. Ce 2017 est un vin assez frais, l’élevage a été léger, vin équilibré avec des notes de fruits frais, belle acidité, c’est un vin très accessible. Au Château Samion, nous avons gelé à 100 % en 2017. Le 2019 sera notre premier millésime pour nos nouvelles propriétés. Nous avons effectué un gros travail pour réaménager ces vignobles. Pour le Saint-Émilion Château Lyon la Fleur, nous sommes sur le secteur de Saint-Christophe des Bardes, sol plus tardif, exposition nord, belles argiles, un vignoble intéressant d’un point de vue qualitatif. A Montagne Saint-Émilion Château Bonneau le terroir est proche de Parsac, des terres argileuses assez tardives. Beaucoup de vieilles vignes. Au total à Montagne nous arrivons à 20 ha !” Vous allez aimer ce Montagne-Saint-Émilion Vieux Château Saint-André 2017, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de fraise et de mûre fraîches, d’une jolie souplesse au palais. Superbe 2016, mêlant finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, délicatement parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, ample, d’une belle finale. Une autre réussite, leur Lalande-de-Pomerol Château Samion 2016, de belle robe pourpre, au nez parfumé et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu, avec des tanins veloutés, quand le 2016 est un vin riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec une bouche très chaleureuse, il associe couleur et matière, de garde. Le 2015, est très coloré, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, et développe des tanins amples mais doux, un vin tout en harmonie, de garde également, parfait avec un tournedos aux cèpes ou un sauté de veau et rognons à la crème.

Famille Berrouet
2, route de Saint-Georges
33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 59 80
Email : chateau.samion@wanadoo.fr

SCEA VIGNOBLES BRUNO SAINTOUT


À la fin de l’ancien régime, la paroisse de Saint-Laurent du Médoc avait un curé nommé l’abbé Bridane, qui était meunier. Son moulin se trouvait sur la commune de Reignac (devenue Saint-Julien), sa trace est restée dans l’histoire locale car c’était un prêtre jureur, favorable aux idées de la révolution. Ses prises de position politique lui ont permis de continuer à exercer son ministère et son activité minotière. Superbe Saint-Julien Château la Bridane 2016, provenant d’un vignoble sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), un très beau vin, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution. Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2014, de robe soutenue, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, est un beau vin typé, de bouche savoureuse. Les Vignobles Saintout possèdent également le Domaine de Cartujac en appellation Haut-Médoc Cru Bourgeois, ainsi que le Château du Périer en appellation Médoc Cru Bourgeois.


20, lieu-dit Cartujac
33112 SAINT-LAURENT MEDOC
Téléphone :05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
Site : vignoblessaintout
Site personnel : www.vignobles-saintout.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LASCOMBES


Lascombes s?étend sur 112 ha. Beaucoup de soins et d?observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu?aux vendanges. Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l?écoulage et l?entonnage par gravité. La fermentation malolactique s?effectue en barriques. Le vin est élevé 18 à 20 mois. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur.
Selon Dominique Befve, ?le 2019, qualitativement, fera partie des grands millésimes. Il ressemble au 2009. Les tanins sont bien présents mais souples. Le 2018 est un superbe vin, il fait partie des très grands millésimes, l?ensemble des parcelles était homogène, quels que soient les terroirs et les cépages. Millésime 2017, moins de volume (-35%) à cause des gelées. C?est un bon millésime, très agréable.
Notre actualité se porte sur l?œnotourisme, nous avons beaucoup de visites à la propriété 50% de plus cette année. Nous doublons la surface de notre cuvier pour les vendanges 2021. Nous installons de plus petites cuves afin de faire plus de parcellaire. Le cuvier est bien intégré d?un point de vue esthétique aux bâtiments existants. Nous utilisons les techniques de pointe toujours dans un souci de qualité, le remplissage des cuves se fait dorénavant par gravité dans des cuves à double parois en Inox poli.?
On est toujours au sommet avec ce très savoureux Margaux 2017, 57% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot et 3% Petit Verdot, qui dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, c?est un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins amples et ronds, tout en charme mais de jolie structure, que l?on peut commencer à apprécier sur, par exemple, un rôti de veau farci aux truffes ou des magrets de canard et petits pois. 
Superbe 2016, 50% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, 3% de Petit Verdot, élevage 70% barriques neuves), d?un rouge très foncé, puissant, d?une grande complexité, avec des tanins très soyeux, un vin où tout est merveilleusement fondu, dont l?équilibre est parfait, extrêmement typé, avec des notes de fumé, des senteurs très complexes, vraiment un très grand vin. Le 2015 50% Cabernet-Sauvignon, 47% Merlot, 3% Petit Verdot, élevage 70% en barriques neuves, de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, très prometteur. 
Le 2014 est savoureux, charnu, au nez d?épices et de griotte mûre, très riche, d?une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse, de bonne garde. Le 2013 est de robe grenat, concentration moyenne qui correspond bien au fruité et à la fraîcheur du millésime, tanins fins et réguliers, vin équilibré dominé par les fruits, classique et élégant, parfait sur des feuilletés aux morilles ou un carré d'agneau à l'ail.
Le 2012 a une belle robe pourpre intense, joli bouquet de fruits rouges et noirs bien mûrs assortis de notes de pain grillé, torréfaction, milieu de bouche gras et velouté, belle finale longue qui promet une bonne garde.
Superbe Margaux Chevalier de Lascombes 2017, 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, élevage sur lies pendant 4 mois puis élevage en barriques pendant 16 mois, très équilibré, complexe, d?une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d?épices.
Nous avons dégusté également le Haut-Médoc de Lascombes 2016, 63% Cabernet-Sauvignon, 21% Merlot et 16% Petit Verdot, de couleur soutenue, très harmonieux, tout en finesse avec des tanins riches, au bouquet concentré, c?est un vin tout en arômes.

Dominique Befve
1, cours de Verdum
33460 Margaux
Tél. : 05 57 88 70 66
Email : contact@chateau-lascombes.fr
www.chateau-lascombes.com


Château GRAVES DE PEZ


Maxime Saint Martin n?a que 21 ans lorsqu?il décide fin 2008 de racheter le vignoble (3 ha) à son oncle. En 2009, il se sort de la cave coopérative et fait ses premières vendanges avec le concours des œnologues Jacques et Eric Boissenot, sous l?œil bienveillant de son père viticulteur à Lamarque (Château Vieux Gabarey Haut-Médoc Cru Artisan).
Nous avons goûté et vraiment apprécié ce joli Saint-Estèphe L?Irrésistible 2016, 60% Cabernet-Sauvignon et 40% Merlot noir, élevage 18 mois en barriques, marqué par son terroir, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes d?épices douces, de truffe et d?humus, bien charnu comme il se doit, ample et très harmonieux, dense et coloré, qui mérite une cuisine élaborée et surtout un peu de patience, tant il est prometteur (25 €).
Également le Saint-Estèphe 2016, médaille d?Or Paris 2018, 63% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot et 2% Petit Verdot, élevage 12 mois en barriques, un grand vin, gras, parfumé, bien typé, corsé, au nez intense, de bouche concentrée avec des nuances de prune cuite et de réglisse, puissant et racé à la fois (17,30 €).

Maxime Saint-Martin
7 bis, chemin de Saint-Saurin
33460 Lamarque
Tél. : 05 56 58 97 72 et 06 78 87 88 24
Email : maximesaintmartin@laposte.net
www.gravesdepez.com


Château FONROQUE


Au sommet. La famille Moueix a vendu, en 2017, suite à des nécessités successorales, le Château Fonroque à la famille Guillard, assureurs basés à Nantes. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château Fonroque avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Le Château Fonroque est certifié en Agriculture Biologique et c'est l?une des figures d?avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l?origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001. Ses méthodes reposent sur l?observation et le travail minutieux d?un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d?années. Parmi les divers travaux de rénovation visant à accompagner le développement significatif du cru, la construction d?un nouveau cuvier est d'ores et déjà à l?étude.
Remarquable Saint-Émilion GCC 2017, 93% Merlot et 7% Cabernet franc, il est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux. Le 2016, issus de vignes cultivées en Bio et Biodynamique, d?une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d?épices et de vanille, c?est un vin ample, d?un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d'ampleur.
Dans la lignée, le 2015, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruits rouges, en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l'acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet. Voir le Château Mazeyres à Pomerol.

Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 60 02
Email : info@chateaufonroque.com
www.chateaufonroque.com



> Les précédentes éditions

Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019

 



Château FONTESTEAU


Château de MAUVES


Château LUCHEY-HALDE


Château BOIS CARRÉ


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château CASTERA


Château de VIMONT


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château HAUT-CALENS


Domaine de VIAUD


Château LASCOMBES


Clos TRIMOULET


Château BELLE GARDE


Château BOSSUET


Domaine de GRANDMAISON


Château GRAND-MAISON


Château VIEUX RIVALLON


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château de ROQUEBRUNE


Château FONBADET


Château CROQUE MICHOTTE


Château HAUT-MARBUZET


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


CLOS DES LUNES


Château LAGARDE


Château des MOINES


Château La GRACE FONRAZADE


Château de La GRENIERE


Château DARIUS


Clos RENÉ


Château des ARNAUDS


Château LAYAUGA-DUBOSCQ



CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE PICHARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales